Loi de bioéthique : les préjugés à l’égard de l’homoparentalité l'ont emporté, selon le PS

Publié le par Nicolas

Loi de bioéthique : les préjugés à l’égard de l’homoparentalité l'ont emporté, selon le PS

Le projet de loi sur la bioéthique, qui doit être présenté avant l'été au Parlement et dont certaines dispositions excluent les homosexuels de la parentalité, "n'est pas à la hauteur des enjeux et des espérances", estime le Parti socialiste.
Le rapport de la mission parlementaire conduite par le député UMP Jean Leonetti "n'est pas à la hauteur des enjeux et des espérances suscitées par la révision de la loi bioéthique, et plus largement des évolutions de notre société", selon le Parti socialiste.

Les députés socialistes qui ont participé aux travaux de la Commission ont d'ailleurs décidé de s'abstenir lors du vote des propositions.

Pour le PS, les conclusions du rapporteur UMP sont "très éloignées des pratiques sociales et familiales et des demandes des Français".

Les socialistes taxent de "conservatrices" les propositions formulées à l'attention du Parlement en ce qui concerne l'accès à l'assistance médicale à la procréation.
"Les préjugés et les réticences, en particulier à l’égard de l’homoparentalité, l'ont emporté dans bien des cas sur la légitimité des projets parentaux comme sur l'intérêt de l'enfant pourtant revendiqué comme principe éthique à part entière", estime le PS.

Pour Najat Vallaud-Belkacem, la secrétaire nationale en charge des questions de société
au PS, "sous couvert de propositions 'raisonnables", la droite témoigne de son incapacité à prendre en compte de manière satisfaisante les progrès des sciences et des techniques et à être en phase avec les évolutions d'une société qui change

Publié dans Actu et Info Général

Commenter cet article